Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de lutèce

L'origine de Lutèce


Ancienne capitale de la Gaule Celtique ; c'est le premier nom connu de la ville de Paris.


L'étymologie du mot Lutèce

Plusieurs dérivent ce mot du latin lutum (boue). Charles Bovilles, dans ses Origines des mots français (1533), dit que plusieurs veulent que la ville de Paris ait été autrefois appelée Lutèce à cause de la boue (a luto), ou d'un marais qui était dans son voisinage ; mais il ne reste aujourd'hui aucun vestige de cette boue ou de ce marais.
Saint-Foix rapporte une autre étymologie dans ses Essais sur Paris : « On prétend, dit-il, que, dans la langue celtique, luh signifiait rivière ; touez, au milieu ; et y, habitation, et qu'ainsi le nom de Lutèce venait de luh-touez y, habitation au milieu de la rivière, parce que cette ville était bâtie dans une île au milieu de la Seine. »


Une île sans fortification

La surface de cette île, suivant M. Dulaure, était alors moins grande d'un cinquième environ qu'elle n'est aujourd'hui. Elle s'étendait en longueur depuis le chevet de l'église de Notre-Dame jusqu'aux environs de la rue de Harlay. Cette île nommée Lutèce, ou plutôt Lucotèce, dénuée de murs d'enceinte, n'avait, dit cet historien, de fortification que le cours de la Seine : elle n'était point une ville.
Les Gaulois à cette époque n'en avaient point ; ils habitaient des chaumières éparses dans les campagnes, et, lorsqu'ils craignaient une attaque, ils se retiraient avec leurs denrées, leur famille et leurs bestiaux, dans leurs forteresses, et construisaient à la hâte des cabanes où ils s'abritaient. Telles furent l'humble origine de la nation parisienne et la destination de sa forteresse nommé Lutèce.


Rebaptisée Julii civitas au temps de César

Elle prit le nom de Julii civitas, lorsque César l'eut fortifiée et embellie. Julien s'étant retiré dans les Gaules, y fixa quelque temps sa résidence, et c'est même au règne de cet empereur, qui fit construire auprès de Lutèce un palais et des bains appelés par nos anciennes chartes le Palais des Thermes, que l'on doit placer l'époque du principal accroissement de cette ville.

Autres origines :