Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de luthéranisme

L'origine de Luthéranisme



Les débuts de Martin Luther

C'est la doctrine de Luther et de ses sectateurs sur la religion. Le luthéranisme eut pour auteur dans le XVIe siècle, Martin Luther, dont il a pris son nom. Cet hérésiarque naquit à Eisleben, ville du comté de Mansfeld, en Thuringe, l'an 1483. Après ses études il entra en 1508, dans l'ordre des Augustins ; il vint à Wittemberg, et y enseigna la philosophie dans l'université qui avait été établie quelques années auparavant.
En 1512 il prit le bonnet de docteur en théologie ; il commença en 1516 à s'élever contre la théologie scolastique, qu'il combattit cette année-là dans des thèses. En 1517, Léon X ayant fait prêcher des indulgences pour ceux qui contribueraient aux dépenses de l'édifice de Saint-Pierre de Rome, il en donna la commission aux dominicains ; les augustins prétendirent qu'elle leur appartenait préférablement, et Jean Staupitz, leur commissaire général en Allemagne, donna ordre à Luther de prêcher contre ces quêteurs.


Excommunié par le pape

Luther, homme violent et d'ailleurs très vain, s'acquitta de cette commission autrement que son supérieur apparemment n'avait voulu. Des prédicateurs des indulgences il passa aux indulgences mêmes, et déclama également contre les uns et contre les autres. Il avança d'abord des propositions ambiguës ; engagé ensuite par la dispute, il les soutint dans un mauvais sens, et tel fut son emportement, qu'il fut excommunié par le pape, en l'an 1520.


La création de la secte

Ainsi il fit une secte que l'on a nommée luthéranisme et dont les sectateurs sont appelés luthériens du nom de Luther, qui approche du grec, et qu'il prit au lieu de celui de sa famille, qui était Loser ou Lauther. C'était la coutume des gens de lettres, dans ce siècle, de se donner des noms grecs, témoin Capnion, Érasme, Melanchthon, Bucer, etc.
En 1523, Luther quitta tout-a-fait l'habit religieux, et en 1525 il séduisit une religieuse nommée Catherine de Bore, la débaucha, et l'épousa ensuite publiquement. Après avoir attiré l'Allemagne à ses sentiments, sous la protection du duc de Saxe George, il mourut à Eisleben, sa patrie, l'an 1546.

Autres origines :