L'origine de Manchon


Un usage assez ancien

« Les manchons, dit le Laboureur (De l'Origine des armes, 1658), ont été ainsi nommés, parce qu'ils sont en quelque façon semblables à ces bouts de manches coupées à demi-bras, et pendantes par dessous, lesquelles aussi quelquefois servent de manchons ou mitaines en hiver. Je vous confesse pourtant que ce terme de manchon, pour signifier une fausse manche, ou manche coupée, comme je l'entends, est peu usité : je n'en trouve qu'un exemple dans le cérémonial de France, où Bretagne le héraut observe que l'effigie de la reine Anne de Bretagne avait des manchons de drap d'or, garnis de pierreries. »
Les manchons tels qu'on les porte de nos jours étaient déjà connut, du moins pour les dames, du temps de François Ier ; mais ils ne portaient pas encore ce nom : ils s'appelaient des contenances, ensuite on les nomma des bonnes grâces, enfin des manchons. Ce n'est que sous ce dernier nom que les hommes ont commencé à en porter.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.