Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de marionnette

L'origine de Marionnette



Les marionnettes dans l'antiquité

Elles étaient connues des Grecs, qui les appelaient neurospasta, mot qui signifie objets mis en mouvement par de petites cordes, et qui ainsi exprimaient la nature même de la chose. Aristote en parle clairement, lorsqu'il dit que, si ceux qui font agir et mouvoir de petites figures de bois tirent le fil qui répond à un des membres, ce membre obéit aussitôt ; on voit, continue-t-il, le cou tourner, la tête se pencher, les yeux se remuer, les mains se prêter au mouvement qu'on en exige ; en un mot, toute la personne parait vivante et animée.
Telles étaient les petites figures qu'employaient les Romains pour l'amusement du peuple, et dont parle Horace, figures dont l'usage avait vraisemblablement passé de la Grèce à Rome ; telles sont aussi véritablement nos marionnettes, genre de spectacle qui a été très perfectionné en France, mais qu'on a beaucoup plus négligé depuis l'abolition des privilèges.


Les marionnettes en France

Jean Brioché, arracheur de dents, qui vivait dans le milieu du XVIIe siècle, passe chez nous pour l'inventeur des marionnettes. Ce mot paraît être un diminutif de marie, marion, marionnette. D'ailleurs ce genre de spectacle n'est pas borné à notre nation ; Duloir dit que les Turcs ont des joueurs de marionnettes plus adroits même que les nôtres.

Autres origines :