Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de marqueterie

L'origine de Marqueterie



Un art très ancien

C'est l'art de rapporter plusieurs pièces de bois de différentes couleurs, afin d'en former diverses figures. Selon quelques uns, l'art de marqueter est fort ancien ; on croit que son origine, qui était fort peu de chose, vient d'Orient, d'où cet art passa chez les Romains.
Les anciens avaient trois sortes d'ouvrages de marqueterie : les uns représentaient la figure des dieux ou des hommes, les autres celle des animaux, et les troisièmes enfin des fleurs, des arbres, en un mot les choses inanimées.


Le perfectionnement de la marqueterie

Cet art se perfectionna en Italie, vers le XVe siècle ; depuis le XVIIe, il est parvenu en France au point le plus haut auquel il puisse prétendre. Les excellents ouvrages de pièces de rapport qu'on y a faits depuis ce temps imitent tellement la nature, qu'on leur a donné le nom de peinture en bois, peinture et sculpture en mosaïque. Nous devons en partie cet avantage à des ébénistes sortis de la manufacture des Gobelins.
Les plus célèbres artistes en ce genre ont été Philippe Bruneleschi, Benoît de Majano; Frère Jean, de Vérone ; Jean Macé, de Blois ; André-Charles Boule et son fils. Depuis longtemps la longueur de ces sortes d'ouvrages les a fait abandonner ; cependant David Roentgen, ébéniste allemand, a encore exécuté avec de petites pièces d'un bois fort dur et bien nuancé des pièces très belles et qui imitent la mosaïque en pierre. La marqueterie se fait aussi en marbre.

Autres origines :