Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de mélusine

L'origine de Mélusine



La fée Mélusine

Quelques écrivains ont fait de Mélusine une fée puissante qui épousa un seigneur de la maison de Lusignan. Deux grandes maisons du Poitou et du Dauphiné ont porté dans leurs armes Mélusine représentée en sirène ; c'est ce qui a fait croire aux gens qui ne doutent de rien que l'histoire de Mélusine n'était pas un conte. M. de Saint-Albin a donné, dans ses Contes noirs, l'histoire de Mélusine, selon l'opinion populaire de certains cantons du Poitou. Il en fait une sylphide ou une fée. Après avoir raconté ses aventures, il finit comme tous les chroniqueurs. « Depuis qu'elle disparut, toutes les fois que le trépas menace un de ses descendants, Mélusine se montre en deuil sur la grande tour du château de Lusignan, qu'elle a fait bâtir. Son apparition annonce aussi la mort de nos rois, lorsqu'elle doit être funeste. »
Quelques historiens disent que Mélusine était une femme aussi adroite que belle, qui se vantait de posséder l'art des métamorphoses. Elle devait être aisément crue dans un siècle où les changements d'hommes et de femmes en loups et autres animaux commençaient à devenir communs.

Autres origines :