Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de ménippée

L'origine de Ménippée



Une sorte de satire antique

Terentius Varron fit la satire ménippée, ainsi nommée à cause de sa ressemblance avec celle de Ménippe, cynique grec. Il se servit indistinctement de différents mètres, et se permit le mélange de vers avec la prose.


La ménippée en France

Nous avons en français un ouvrage qui porte le même nom : Satire Ménippée de la vertu du catholicon d'Espagne, ou de la tenue des États à Paris en 1593, par MM. de la Sainte-Union. Elle fut imprimée d'abord en 1593,par Jamet Métayer, imprimeur, attaché à la cause royale, et à Paris en 1594. Il s'en fit quatre réimpressions dans un mois. Les auteurs principaux étaient P. Pithou, Rapin, Passerat, Gillot et Florent Chrétien. Elle couvrit de ridicule les meneurs de la prétendue sainte-ligue, et l'on a pu dire sans exagération que cet ouvrage eut pour Henri IV un résultat plus utile que ses victoires d'Arqués et d'Ivri. Ce livre est parfaitement caractérisé dans l'article Pithon de la Biographie universelle.

Autres origines :