Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de méridienne

L'origine de Méridienne



La méridienne de l'église de Florence

Dans la superbe église de Florence, capitale de la Toscane, on remarque une méridienne, qui est le plus grand et le plus bel instrument d'astronomie qu'il y ait au monde ; le gnomon, ou la plaque par laquelle passent les rayons du soleil, est élevé de 277 pieds 6 pouces 9 lignes et 1 dixième, mesure de Paris, au-dessus du pavé de l'église, qui lui répond perpendiculairement à l'endroit où l'on a fait une croix de cuivre, encastrée dans le marbre ; ou 277 pieds 4 pouces 9 lignes 78 centièmes, par rapport au niveau du marbre solsticial, qui est dans la chapelle de la Croix, et sur lequel se font les observations de l'obliquité de l'écliptique et des mouvements apparents du soleil.


Construite au XVe siècle

Cette méridienne, qui servira, tant que durera la coupole, à déterminer exactement les solstices, et par conséquent l'équinoxe auquel l'église a attaché la célébration de la fête de Pâques, a été commencée, vers l'an 1467, par Paul Toscanella, ou Toscanelli, suivant le témoignage d'Ignace Dante, célèbre astronome et cosmographe de Cosme I ; mais le P. Ximenès l'a refaite, à la sollicitation de M. de La Condamine, qui obtint du gouverneur que l'empereur en fît les frais.

Autres origines :