Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de momon

L'origine de Momon



Une personne masquée

C'est un ancien mot, qui paraît avoir signifié dans notre langue une personne masquée : « Les masques qui courent de nuit, dit La Monnoye, sont ou joueurs ou danseurs ; les joueurs sont à Dijon appelés momons, les danseurs simplement masques » ; et encore une somme d'argent que des gens masqués jouaient sans parler : C'est un défi au jeu de dés porté par des masques, dit le Dictionnaire de l'Académie.

Trufaldin, ouvrez-leur pour jouer un momon.
(Molière, l'Étourdi)

Et ni plus ni moins que des marques
Qui viennent de perdre un momon.

(Scarron, Gigantomachie)

A ces exemples, qui font connaître la valeur de ce mot dans la seconde acception, nous joindrons ce passage de la continuation du Roman comique de Scarron, qui renferme des détails assez curieux sur la manière dont se jouaient les momons : « Le soir je me masquai avec trois de mes camarades, et je portais le flambeau. Quand nous fûmes entrés dans la maison, après avoir éteint le flambeau, je m'approchai de la table, sur laquelle nous posâmes nos boîtes de dragées, et jetâmes nos dés. La du Lis (c'est le nom d'une demoiselle) me demanda à qui j'en voulais, et je lui fis signe que c'était à elle. Elle me répliqua, qu'est-ce que je voulais qu'elle mît au jeu ? et je lui montrai un nœud de ruban, et un bracelet de corail qu'elle avait au bras gauche. Sa mère ne voulait pas qu'elle le hasardât ; mais elle éclata de rire en disant qu'elle n'appréhendait pas de me le laisser. Nous jouâmes, et je gagnai, et je lui fis un présent de mes dragées. »


L'étymologie du mot Momon

Les uns dérivent directement ce terme de Momus, le dieu de la folie, les autres le font venir du grec momô. « Pendant le souper, quelques personnes ont coutume de se présenter pour jouer ; dans notre langue nous les nommons momons, ce mot est tout grec, car les Grecs appellent les masques momô. » (Joach)

Autres origines :