Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de moralités

L'origine de Moralités



Une sorte de pièce de théâtre

Nom que donnèrent autrefois les clercs de la bazoche aux pièces de théâtre qu'ils représentaient publiquement. Ces pièces étaient étrangères à l'écriture sainte, en quoi elles différaient des mystères, représentés soit antérieurement, soit à la même époque, par les Frères de la Passion.
« Ces sortes de pièces, lit-on dans la Petite bibliothèque des Théâtres, prospérèrent et s'étendirent à tel point, qu'en 1508, Simon Bourgoin, valet de chambre de Louis XII, donna la moralité de l'Homme mondain, avec le Jugement de l'âme dévote, et l'Exécution de sa sentence, à 82 personnages, d'environ 36 000 vers, et divisée en deux parties. »

Autres origines :