Accueil > Les origines commençant par M > L'origine de mousselines

L'origine de Mousselines


Elles sont ainsi nommées de Mosul, ville située sur le Tigre, près des ruines de Ninive.


Le port des mousselines dans la Rome antique

On reconnaît ces tissus légers, lorsqu'on entend Pline et Juvénal déclamer contre l'usage que faisaient à Rome de vêtements transparents, non seulement les femmes, mais encore les hommes, et même ceux qui, malgré la philosophie sévère qu'ils affectaient, osaient paraître en public à demi-nus.


Les fabriques de mousseline

Ce n'est que vers le commencement du XIXe siècle, que la fabrication des percales fines, des mousselines, et même des calicots, a commencé à s'établir en France avec une certaine étendue, et, dès 1806, les ouvrages sortis des fabriques de Tarare et de Saint-Quentin se firent remarquer à l'exposition des produits des arts ; ils ont reparu à celle de 1819 avec de nouveaux avantages, et toutes les améliorations que l'on devait attendre au bout de treize ans de travaux, dans deux contrées peuplées d'hommes industrieux et occupés sans relâche de la recherche des moyens d'améliorer la fabrication. Parmi les fabricants qui ont présenté les plus belles mousselines nous citerons MM. Arpin et Pluvinage, Joly et Samuel de Saint-Quentin ; Duport et Jourdain de Tarare, et Gérard de Paris.

Autres origines :