Accueil > Les origines commençant par N > L'origine de nimbe

L'origine de Nimbe


Auréole ou cercle lumineux dont on entourait quelquefois la tète des divinités. Il y a des images de Proserpine avec le nimbus. Dans la suite on le donna aux empereurs ; et les artistes, depuis le christianisme, le donnent aux saints. C'était aussi la nuée qui servait de char aux dieux.


Une origine romaine

Les Romains se servaient de boucliers ronds, et ce bouclier était attaché derrière la tête de celui qui triomphait. C'est la véritable origine du nimbe ou cercle lumineux dont on orne les images des saints, pour marquer, dit saint Thomas, le triomphe qu'ils ont remporté sur les passions et sur les ennemis de la foi : c'est aussi de cet ornement de triomphe qu'est venue la coutume d'entourer du même cercle les têtes des empereurs. On voit encore avec le nimbe des monuments de Claude, de Trajan, d'Antonin-le-Pieux. On a suivi cet exemple à Constantinople, où l'on mettait le nimbe aux images des empereurs. Nos premiers rois étaient aussi représentés avec le nimbe ou cercle lumineux. Clovis et ses quatre fils, dont on voit encore les figures au portail de Saint Germain-des-Prés, ont tous la tête ornée du nimbe.

En complément :

Autres origines :