Accueil > Les origines commençant par N > L'origine de numismatique

L'origine de Numismatique



L'étude des monnaies anciennes

Ce mot, dérivé d'un mot grec qui signifie monnaie et médaille, désigne la science qui a pour objet l'étude des monnaies, principalement de celles qui ont été frappées par les anciens Grecs et par les Romains. Cet art doit ses premiers développements à Nonnius, Husius, Erizzo, Strada, Occo, Vico, Hemmelarius, Paruta, etc. ; mais quel perfectionnement n'a-t-il pas reçu depuis de Mezza-Barba, Patin, Vaillant, Morel, Hardouin, Spanheim, Bellori, Buonarotti, Béger Haym, de Boze, et de quelques autres modernes qui ont apporté dans l'explication des médailles toute l'érudition et l'exactitude qu'on peut désirer d'excellents antiquaires.
Les médailles anciennes étaient fort recherchées déjà du temps des empereurs. Leur usage principal est de constater les faits historiques et d'en perpétuer le souvenir ; et bien que la découverte de l'imprimerie puisse y suppléer avec un grand avantage, cependant on fabrique encore de nos jours les médailles dans la confiance qu'elles survivront à tous les autres documents historiques.


Les termes de la numismatique

La numismatique a, comme les autres sciences, son langage et ses termes particuliers ; leur énumération dépasserait de beaucoup les bornes de ce dictionnaire. Toutefois nous, donnerons l'explication des principaux : ainsi le champ de la médaille est le fond de la pièce destinée à recevoir le type et les inscriptions ; le corps de la médaille s'entend des figures qui y sont gravées ; le monogramme se dit des lettres entrelacées qui figurent certaine époque ou certain nom de ville. Nimbes, ainsi s'appelle un cercle rayonnant qu'on remarque souvent sur les médailles du Bas-Empire. Panthées, sont les têtes portant le symbole de quelques divinités ; enfin le parazonium est une espèce de poignard ou d'épée.

Autres origines :