Accueil > Les origines commençant par O > L'origine de oxygène

L'origine de Oxygène


Ce gaz est une des parties constituante de l'air atmosphérique. Elle est éminemment nécessaire à l'existence animale. Les végétaux la restituent, les combustions l'absorbent.


La découverte de M. Prestley au XVIIIe siècle

Le physicien anglais Prestley, en 1774, obtint le premier cette seule portion de l'air respirable, qu'il nomma air déphlogistiqué ou air vital, et que Schéele appela air de feu, parce qu'il entretient essentiellement la combustion.


L'oxygène comme principe acidifiant

Cette découverte importante a été le prélude de la révolution qui s'est opérée par la suite dans la chimie, et dont Lavoisier a été le plus ardent promoteur. Ce célèbre et infortuné chimiste donna à cette substance le nom d'oxygène, comme étant un principe acidifiant. Priestley éprouva en outre, en 1776, à l'académie royale de Londres, que c'est à l'action de l'oxygène qu'est due la couleur rouge du sang artériel.
On imaginé ensuite l'eudiomètre, pour trouver la quantité d'oxygène que renferme l'air atmosphérique. L'unité de volume de cet air, selon les expériences, contient 0,21 d'oxygène, 0,785 d'azote, et 0,005 d'acide carbonique ; il y a aussi quelques atomes d'hydrogène, mais la quantité en est presque inappréciable.

Autres origines :