Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de palais

L'origine de Palais



L'étymologie du mot Palais

Palais, du latin palatium. Auguste ayant fait bâtir sur le Palatium ou mont Palatin, qui était une des sept collines de Rome, une maison magnifique, on donna à cette demeure le nom de la colline ; et depuis le mot palatium a signifié chez les Romains une maison construite avec magnificence.


Le palais de Justice

Ce bâtiment, que les Parisiens appelaient aussi Palais-Marchand, à cause des boutiques établies dans son enceinte, a été le séjour ordinaire des rois de la première race, et quoiqu'il ne l'ait point été de ceux de la seconde, les douze premiers rois de la troisième y résidèrent. Charles V y résida longtemps, et ce ne fut qu'en 1431 que Charles VII l'abandonna entièrement au parlement. Le Palais était anciennement un assemblage de grosses tours qui communiquaient les unes aux autres par des galeries, et dont la vue s'étendait sur Issi, Meudou et Saint-Cloud.
Nos rois, comme on sait, étaient dans l'usage de rendre eux-mêmes la justice à leur peuple. Lorsqu'ils confièrent à leurs officiers ou à des juges cette importante partie de l'administration, ils abandonnèrent leur palais pour qu'il fût distribué aux cours souveraines, et le monument lui-même conserva toujours son ancienne dénomination.
Cet édifice n'avait anciennement ni façade ni entrée digne de son importance. « En 1787, dit M. Dulaure, toutes les constructions mesquines situées du côté de la rue de la Barillerie disparurent. Cette rue fut considérablement élargie et bordée de maisons modernes. Une place demi-circulaire fut établie aux dépens de quelques parties d'un quartier sombre et malsain. Cette façade et les autres constructions accessoires ont été exécutées par MM. Moreau, Desmaisons, Couture et Antoine, quatre membres de l'académie d'architecture. Une grille précède la cour et occupe toute sa longueur. Cette vaste grille est plus remarquable par ses détails et sa richesse que par le goût de ses formes. »


Le Palais-Royal

Armand-Jean du Plessis, cardinal de Richelieu, fit bâtir par Jacques Lemercier, le plus habile architecte de son temps, ce palais, qui ne fut achevé qu'en 1636. Il fut nommé successivement Hôtel de Richelieu, Palais-Cardinal, et enfin Palais-Royal, lorsque Anne d'Autriche, régente du royaume, eut quitté le Louvre pour venir, avec Louis XIV et le duc d'Anjou, ses fils, établir sa demeure au Palais-Cardinal, en vertu de la donation qu'en avait faite au roi le cardinal de Richelieu en 1639.
Mais Louis XIV céda dans la suite le Palais-Royal à Philippe de France, son frère unique, par augmentation d'apanage ; il n'était pas tel que nous le voyons, et le duc d'Orléans, aïeul du prince qui porte aujourd'hui ce nom, a fait entièrement changer ce bâtiment de forme ; et le superbe bâtiment qui entoure le jardin n'a été construit qu'en 1781, sous Philippe d'Orléans, fils du premier.

En complément :

Autres origines :