Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de paysage

L'origine de Paysage



Le paysage en peinture

Comme nous, les anciens avaient fait du paysage un genre de peinture à part. Dans les temps modernes, ce furent les Flamands qui rétablirent l'ordre dans cette partie de l'art, confondue avec toutes les autres, en faisant des tableaux où les paysages furent le sujet principal, et les figures les accessoires. En Italie, le Titien et les Carrache ont excellé dans le paysage, et c'est par eux que s'ouvre la liste des paysagistes célèbres.
Le paysage embrasse la représentation des terrains, des montagnes, des rochers, des arbres, des lacs, des rivières, en un mot de tout ce que peut présenter l'aspect d'un pays. On divise en trois classes les tableaux de paysage : la vue exacte d'un site donné ; le paysage mixte, copié également de quelque site, mais auquel le peintre a ajouté des accessoires à l'effet de rendre son tableau plus pittoresque ; enfin le paysage idéal ou composé. Cette dernière espèce de paysage convient surtout au genre historique : tels sont les tableaux de Poussin, la plupart de ceux de Guaspre, et ceux de Salvator-Rosa. Le paysage mixte convient particulièrement à l'imitation de la nature champêtre ; quant aux vues tout-à-fait exactes, elles ne sont qu'un sujet d'étude, ou n'ont pour objet que de conserver l'image fidèle de certains lieux.

Autres origines :