Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de phare

L'origine de Phare


C'est une espèce de grand fanal, qui se met ordinairement sur de hautes tours construites à l'entrée ou aux environs des ports, pour éclairer les vaisseaux qui sont en mer, et qui approchent des côtes pendant la nuit.


Les premiers phares en Egypte

Le plus ancien phare dont l'histoire lasse mention est celui de promontoire de Sigée. Il y avait de semblables tours dans le Pirée d'Athènes et dans la plupart des ports de la Grèce ; mais le phare le plus fumeux a été celui que Ptolémée Philadelphe fit élever dans l'île de Pharos, près de la rive d'Alexandrie en Egypte, et qui a mérité d'être compté parmi les merveilles de l'univers. Il fut élevé par le Gnidien Sostrate, l'an 470 de la fondation de Rome ; on lui donna le nom de phare, de l'île de Pharos où il avait été élevé, et ce nom a depuis servi à désigner toutes les autres tours destinées au même usage. Celui que les Romains avaient fait placer à Boulogne-sur-Mer, afin de guider les vaisseaux qui passaient de la Grande-Bretagne dans les Gaules, subsistait encore en 1643.

Autres origines :