Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de phelloplastique

L'origine de Phelloplastique



Un art inventé à Rome

C'est l'art de faire des ouvrages en liège, et surtout d'imiter les monuments anciens. Cet art a été inventé à Rome par Auguste Rosa, descendant du célèbre peintre Salvator Rosa, et imité ensuite par Clichi, puis par M. Stamaty, de Marseille. Ce dernier a présenté à Paris, à l'exposition de 1808, plus de quarante pièces ou ruines importantes, telles que le panthéon d'Agrippa, la fontaine d'Egérie, la pyramide de Caïus Sextius, le temple de Paestum, etc.
Ces superbes ruines sont exécutées avec une vérité surprenante. Le liège, par sa couleur et ses pores inégaux, et même ses défectuosités, prête singulièrement à ce genre d'ouvrages.
Vers la fin du XVIIIe siècle, M. May, officier de la maison du prince primat, s'est livré en Allemagne à ce genre de travail, et a vu ses efforts couronnés du plus grand succès. Les monuments anciens qu'il avait exécutés se montaient, dit-on, à plus de quatre-vingts.

Autres origines :