Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de pieds

L'origine de Pieds



L'usage de baiser les pieds du pape

Les penchements de tête et de corps, les prosternements, les génuflexions, enfin tous les témoignages frivoles de respect devinrent si communs en Europe dans le VIIe et le VIIIe siècle, qu'ils ne furent plus regardés que comme le sont aujourd'hui nos révérences ; alors les pontifes de Rome s'attribuèrent la nouvelle marque de respect qui leur est restée, celle du baisement des pieds.
Il est vrai que Charles, fils de Pépin, embrassa les pieds du pape Etienne à Saint-Maurice en Valois ; mais ce même pape Etienne, venant en France, s'était prosterné aux pieds de Pépin, père de Charles. On croit généralement que le pape Adrien Ier, qui fut élevé au souverain pontificat en 772, et mourut en 795, établit le premier, sur la fin du VIIIe siècle, qu'on ne parût jamais devant lui sans lui baiser les pieds. Le clergé y acquiesça sans peine, par retour sur lui-même ; enfin les potentats et les rois se soumirent depuis, comme les autres, à cette marque extérieure de déférence qu'on rend au seul pontife de Rome.

Autres origines :