Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de pique

L'origine de Pique


Arme offensive, faite d'un long bois, garni par un bout d'un fer plat et pointu.


Inventée par les Lacédémoniens

Pline dit que les Lacédémoniens ont été les inventeurs de la pique. Les Romains donnaient à leurs fantassins des piques de six pieds et demi de longueur, pour arrêter le choc de la cavalerie ; celles des Macédoniens avaient jusqu'à vingt-un pieds de long. La phalange macédonienne était une armée de piquiers.


L'usage de la pique en Europe

Les Flamands se servaient de piques des le temps de Philippe-le-Bel, et ce fut avec cette arme qu'ils repoussèrent les Français à la sanglante bataille de Courtrai, en 1302. Les Suisses, après avoir secoué le joug de la maison d'Autriche, en 1307, commencèrent à s'en servir. Ce ne fut que sous Louis XI que l'infanterie française commença à être armée de piques, hallebardes et autres armes de longueur. Au commencement du règne de Louis XIV la pique fut abolie, et on y suppléa par la baïonnette au bout du fusil, dont on a trouvé l'usage plus avantageux que celui de la pique.
Les piques, qui avaient été supprimées sous Louis XIV, reprirent faveur au commencement de la révolution, et suppléèrent au défaut de fusils, lorsque tous les citoyens voulurent être armés.

Autres origines :