Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de plique (ou plica)

L'origine de Plique (ou plica)


C'est une espèce de maladie dont les Polonais étaient particulièrement atteints. Un des effets de cette maladie, c'est que les cheveux se mêlent, s'entrelacent au point de ne pouvoir être démêlés, quelque moyen que l'on emploie, d'où lui vient le nom de plica : racine, plicare (mêler). De ces cheveux suinte une espèce d'humeur et quelquefois du sang. Une fois développée, cette maladie devenait pour les Polonais l'objet d'un respect et presque d'un culte superstitieux. « A les entendre, dit M. Boyer, ce n'est pas la dégoûtante malpropreté dans laquelle ils vivent, c'est un sort jeté par de méchantes gens qui cause la plique ; ce sort doit s'accomplir, et l'on s'exposerait aux maux les plus affreux en coupant les cheveux avant qu'il soit épuisé. »


Les conséquences de la malpropreté

D'après de nouvelles observations faites par de célèbres praticiens du XIXe siècle, il semblerait que la plique ne serait point une maladie, mais un simple effet de la malpropreté trop commune en Pologne, et des bonnets épais dont on y faisait usage.
Pendant la campagne de Pologne, que le docteur Larrey fit en qualité de premier chirurgien de la Garde, cet habile praticien examina cette affection avec soin, et suivit assez sa marche pour être convaincu qu'elle n'est point une maladie isolée et propre aux poils ou aux cheveux, qui ne peuvent être altérés d'ailleurs que d'une manière imparfaite par des maladies de la peau et quelques virus. Il pense également que cette affection ne peut former la crise d'une autre maladie, et que l'humanité gagnerait sans doute beaucoup à ce que l'on prévînt ces infirmités par la coupe des cheveux, par les soins et la propreté. M. Larrey, assuré dans sa doctrine, a, par son courage, sa constance, opéré une révolution salutaire à la Pologne, en dégageant une maladie, redoutée comme endémique, des fantômes effrayants créés par l'ignorance, le charlatanisme et la superstition ; il l'a présentée dans sa simplicité, telle qu'elle existe réellement, et a tracé la vraie conduite à tenir pour l'extirper à perpétuité.

Autres origines :