Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de poêle

L'origine de Poêle



Un voile porté lors du mariage dans l'antiquité

Une des principales cérémonies du mariage, chez les Romains, était de faire passer sous le joug les nouveaux époux ; de là le mot conjugium (joug commun) pour signifier mariage. Il est à présumer que l'antique usage de mettre, dans l'église, le poêle sur la tête des mariés est pris de l'ancien joug des Romains.


Le poêle comme moyen de chauffage

L'usage des poêles pour échauffer les appartements est fort ancien. Les Romains en avaient de deux sortes : les premiers étaient des fourneaux souterrains bâtis en long dans les gros murs, et ayant à chaque étage de petits tuyaux qui répondaient dans les chambres, et avaient par conséquent beaucoup de rapport avec ce que nous appelons tuyaux de chaleur. Les seconds étaient des poêles portatifs qu'ils changeaient de place quand ils voulaient.
Les poêles ne sont pas fort anciens en Allemagne et en France. Quelques uns prétendent que cette invention nous a été apportée de la Chine, où elle est en usage depuis très longtemps.
Depuis la fin du XVIIIe siècle, les améliorations apportées dans la fabrication des poêles en ont rendu l'usage plus commode et ont amené une grande économie dans la consommation du combustible. Les poêles présentés par MM. Bruine, Guyton-Morveau, Debret, Desrone, offrent ce double avantage ; nous y joindrons les poêles fumivoves, inventés en l'an VIII (1800) par Thilorier.

Autres origines :