Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de police

L'origine de Police


Règlement établi pour l'administration d'une ville ou d'un état. « Les citoyens d'une ville bien policée, dit Fontenelle, jouissent de l'ordre qui y est établi, sans songer combien il en coûte de peine à ceux qui l'établissent ou le conservent, à peu prés comme tous les hommes jouissent de la régularité des mouvements célestes, sans en avoir aucune connaissance. »


Inventée par les Hébreux

Les Hébreux ont été le premier peuple policé. Qu'on ouvre les livres de Moïse, on y verra un corps de lois qui tendent à entretenir le bon ordre dans les états ecclésiastique, civil et militaire ; à conserver la religion et les mœurs, à faire fleurir le commerce et les arts, à procurer la santé et la sûreté, à entretenir les édifices, à sustenter les pauvres, et à favoriser l'hospitalité.
Chez les Grecs, la police s'étendait sur tous les objets qui concernent la conservation, la bonté et les agréments de la vie.
Des ambassadeurs romains allèrent, l'an de Rome 312, chercher dans la Grèce la sagesse et les lois ; de là vient que Rome avait à peu près la même police qu'Athènes.


La police religieuse en Europe

Les Français et presque tous les peuples de l'Europe ont puise leur police chez les anciens, avec cette différence qu'ils ont donné à la religion une attention beaucoup plus sérieuse. Les jeux et les spectacles étaient, parmi les Grecs et les Romains, une partie importante de la police. Son but était d'en empêcher la fréquence et la somptuosité. Chez nous elle tend à en corriger les abus et en bannir le tumulte.

Autres origines :