Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de portique

L'origine de Portique



Le portique dans la Grèce antique

Le plus célèbre portique de l'antiquité, après celui du temple de Salomon, était celui d'Athènes, où le peuple se promenait, et où les philosophes s'entretenaient, ce qui donna occasion aux disciples de Zénon de s'appeler stoïques, d'un mot grec qui signifie portique ; et ce qui fit prendre le mot portique lui-même pour la philosophie que Zénon enseignait à ses disciples. Le Portique n'est pas toujours d'accord avec le Lycée, c'est-à-dire que les sentiments de Zénon ne sont pas toujours conformes à ceux d'Aristote. J.-B. Rousseau, pour dire que Cicéron, dans sa maison de campagne, méditait la philosophie d'Aristote et celle de Zénon, s'exprime en ces termes :

C'est là que ce Romain, dont l'éloquente voix
D'un joug presque certain sauva la république,
Fortifiait son cœur de l'élude des lois
Et du Lycée et du Portique.

Autres origines :