Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de précession des équinoxes

L'origine de Précession des équinoxes


L'équateur et l'écliptique sont deux grands cercles de la sphère céleste qui se coupent suivant une ligne droite qu'on appelle ligne des équinoxes, parce que c'est dans cette ligne que se trouve le centre du soleil aux époques du printemps et de l'automne.


L'étude de la ligne des équinoxes

Les observations des principales étoiles du zodiaque que Aristille et Timocharis avaient faites à Alexandrie, vers l'an 300 avant l'ère chrétienne, firent découvrir à Hipparque, environ 150 ans plus tard, que les extrémités de la ligne des équinoxes qu'on nomme nœuds n'étaient pas fixes dans le ciel, et que leur mouvement était rétrograde, ou avait lieu d'orient en occident. C'est à ce phénomène qu'est due la précession des équinoxes dont Ptolémée donna ensuite une théorie ; mais un grand nombre de siècles s'écoulèrent avant que l'on en connût la véritable cause physique.
Il était réservé à d'Alembert de la déduire du principe de l'attraction universelle, et à M. de Laplace d'approfondir ce point délicat de l'astronomie. On sait aujourd'hui que le moyen mouvement des équinoxes est de 50 secondes de degré par an dans le plan de l'écliptique. L'année sidérale est la durée du retour des équinoxes aux mêmes points du ciel ou aux mêmes étoiles ; elle est plus longue de 20 minutes 20 secondes que l'année tropique, qui est la durée des retours du soleil au même équinoxe ou au même solstice.

Autres origines :