Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de présage

L'origine de Présage



Les éléments rattachés au présage

L'idée générale du mot présage, dit Furgault, comprend non seulement l'attention particulière que les païens donnaient aux paroles fortuites qu'ils regardaient comme des signes des événements futurs, mais elle comprend encore les observations qu'ils faisaient sur quelques actions humaines, sur des rencontres inopinées d'hommes ou d'animaux, sur certains noms qui faisaient allusion à des choses qu'ils avaient en vue, sur des météores, comme les feux de l'air, les éclairs, le tonnerre, les comètes, les éclipses ; sur le vol et sur le chant des oiseaux, sur certains mouvements indélibérés du corps, enfin sur mille accidents dont ils tiraient des présages pour l'avenir.


Un art pratiqué dès l'antiquité

Toutes ces superstitions étaient communes aux Grecs et aux Romains. C'était de l'observation des présages que dépendait la tenue des assemblées du peuple à Athènes et à Rome, et souvent la décision des affaires les plus importantes.
Les présages sont aussi anciens que l'idolâtrie. La superstition en a fait une science ; les Égyptiens l'ont portée dans la Grèce ; Tagès l'a communiquée aux Étrusques, et ceux-ci l'ont enseignée aux Romains.

Autres origines :