Accueil > Les origines commençant par P > L'origine de purgatoire

L'origine de Purgatoire


Purgatoire vient de purgatorium, mot de la basse latinité, dérivé du verbe purgare (purger). Lieu où les âmes se purgent des souillures qu'elles ont contractées par le péché, en attendant le moment où, se trouvant purifiées, elles pourront s'élever au ciel.


L'immortalité de l'âme

Le dogme de l'immortalité de l'âme, dit Rivarol (Œuvres complètes, 1808), joint à celui des peines et des récompenses futures, conduit naturellement aux expiations, aux cérémonies funéraires, aux fondations pieuses d'obits et de chapelles ; car, si les hommes n'eussent compté strictement que sur un paradis ou un enfer éternel, il n'auraient rien donné pour se racheter, et c'est de là qu'est venu parmi nous cette expression proverbiale, que le purgatoire est le secret de l'Église.
Ce terme, il est vrai, ne se trouve pas dans l'Ecriture ; mais la chose qu'il signifie y est clairement exprimée, puisque l'utilité de la prière pour les morts est recommandée dans le livre II des Macchabée et dans la deuxième épître à Timothée.


Un dogme déjà présent dans l'antiquité

Ce dogme ne paraît pas avoir été étranger à quelques philosophes de l'antiquité, ainsi que le prouve ce fragment du discours de Socrate avant de boire la ciguë : « Quand les morts sont arrivés au rendez-vous fatal des âmes, au lieu où le démon les conduit, ils sont tous jugés ; ceux qui ont vécu de manière qu'ils ne sont ni entièrement criminels ni absolument innocents sont envoyés dans un endroit où ils souffrent des peines proportionnées à leurs fautes, jusqu'à ce que purgés et nettoyés de leurs péchés, et mis ensuite en liberté, ils reçoivent la récompense des bonnes actions qu'ils ont faites.

Autres origines :