L'origine de Quintaine

Pal, poteau ou jaquemar qu'on fiche en terre, et où l'on attache un bouclier pour faire des exercices militaires à cheval, jeter des dards et rompre la lance.


Un jeu de droit seigneurial

Balsamon prétend que ce jeu a été ainsi appelé, parce qu'un nommé Qnintus en fut l'inventeur ; d'autres veulent que ce nom vienne de ce que ces sortes de jeux se faisaient de cinq ans en cinq ans.
La quintaine était, en plusieurs lieux, un droit seigneurial, par lequel le seigneur obligeait les meuniers, bateliers ou jeunes gens à marier, de venir devant son château, tous les ans, pour rompre quelques lances ou perches, pour lui servir de divertissement. Ce jeu se pratiquait encore avant la révolution à Saint-Léonard en Limousin. Dans la châtellenie de Mareuil, ressort d'Issoudun, en Berry, tous les nouveaux mariés devaient tirer la quintaine sur la rivière d'Amon. En Vendômois, en Bourbonnais et en Bretagne, il y avait de semblables exercices.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.