Accueil > Les origines commençant par R > L'origine de rapporteur

L'origine de Rapporteur



Le nouveau rapporteur

Instrument imaginé, en 1801, par M. Maissiat, ingénieur-géographe, au moyen duquel les directions prises avec la boussole peuvent être rapportées ou sur les méridiennes ou sur les perpendiculaires. Les rapporteurs ordinaires, n'étant gradués que sur une circonférence, ne servent à rapporter que sur les méridiennes.
Le nouveau rapporteur doit être construit en corne flexible et transparente ; il présente deux graduations : l'une faite sur une demi-circonférence, et l'autre sur un arc intérieur de cent degrés seulement. La première est un rapporteur ordinaire ; la seconde porte le nom de rapporteur complémentaire : les zéros et les nombres semblables des deux rapporteurs sont mis sur des rayons qui forment entre eux des angles droits ; conséquemment, la direction prise sur un objet avec la boussole, et dont l'angle est donné avec le méridien, peut être rapportée en se servant des méridiens ou de la demi-circonférence, ou en se servant des perpendiculaires et du rapporteur complémentaire.
Il y a un instrument, à l'usage des arpenteurs, qui porte le nom de rapporteur.

Autres origines :