Accueil > Les origines commençant par R > L'origine de rendez-vous publics

L'origine de Rendez-vous publics



Les rendez-vous publics dans l'antiquité

De tous les temps, dit Goguet, le genre de vie des peuples a décidé de l'endroit de leurs rendez-vous publics. Du temps des patriarches, les hommes, occupés du soin des troupeaux et de la culture des terres, obligés de sortir de la ville tous les matins pour n'y rentrer que le soir, se réunissaient aux portes de la ville lorsqu'ils avaient à traiter d'affaires, parce que c'était l'endroit où il y avait plus d'occasions de se voir et de se rencontrer.


Les rendez-vous d'affaires

Chez les Grecs et chez les Romains, le rendez-vous pour toutes les affaires était le marché ou la place, eu égard à leur genre d'occupation, qui était le commerce ou la plaidoirie. Chez nos ancêtres, les vassaux de chaque seigneur s'assemblaient dans la cour de son château. Dans le Levant, où les souverains sont ordinairement renfermés dans leurs palais, les affaires se font à la porte de leurs sérails. Cette coutume de faire sa cour à la porte des palais des monarques d'Orient était en usage dès le temps des anciens rois de Perse, comme on le voit en plusieurs endroits du livre d'Esther.

Autres origines :