Accueil > Les origines commençant par R > L'origine de roc

L'origine de Roc



Le roc au jeu d'échecs

La cinquième pièce des échecs, dit Fréret (1792), est nommée aujourd'hui tour. On l'appelait autrefois rok ; d'où le terme de roquer, pour dire faire un échange de place entre le roi et la tour, nous est demeuré.
Cette pièce, qui entre dans les armoiries de quelques anciennes familles, y a conservé le nom de roc.


Une sorte de chameau chez les Orientaux

Les Orientaux la nomment de même que nous rokh, et les Indiens lui donnent la figure d'un chameau monté d'un cavalier, l'arc et la flèche à la main. Le terme de rok, commun aux Persans et aux Indiens, signifie, dans la langue de ces derniers, une espèce de chameau dont on se sert à la guerre, et que l'on place sur les ailes de l'armée en forme de cavalerie légère. La marche rapide de cette pièce, qui saute d'un bout de l'échiquier à l'autre, convient d'autant mieux à cette idée, que dans les premiers temps elle était la seule pièce qui eût cette marche... Le roc seul n'était point borné dans sa course, ce qui peut convenir à la légèreté du dromadaire, et nullement à l'immobilité des tours ou forteresses dont nous avons cru que le roc portait le nom.

Autres origines :