Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de sainte-hélène

L'origine de Sainte-Hélène


Cette île de la mer Atlantique, à trois cent trente lieues environ au sud de la ligne équinoxiale, et à peu près à la même distance du rivage occidental de l'Afrique, a de contour un peu moins de dix lieues. Sa plus grande longueur est de trois lieues et demie, sa plus grande largeur de deux et demie.


Découverte au XVIe siècle

Elle fut découverte en 1502, par Jean de Nova, Portugais, le jour de sainte Hélène, ce qui lui a fait donner le nom qu'elle porte. Abandonnée ensuite par les Portugais, elle passa sous la domination de la Hollande, qui la quitta pour occuper le cap de Bonne-Espérance. La compagnie des Indes d'Angleterre s'en est emparée, et depuis cette île a toujours appartenu aux Anglais, qui l'ont fortifiée de manière à s'en assurer la possession. C'est dans l'île de Sainte-Hélène que Napoléon Bonaparte a terminé ses jours, le 5 mai 1821, après une captivité de cinq ans et sept mois.

Autres origines :