Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de semoir

L'origine de Semoir



Une invention de M. Gairal

En 1791, M. Gairal, de Lyon, a obtenu un brevet d'invention pour la construction d'un semoir qui peut s'adapter à toute espèce de charrue. Cet instrument répand la semence à neuf différents degrés d'épaisseur ; il lui fait un lit, une matrice avec une portion de la terre de dessous, qui est toujours fraîche, et que l'oreille de la charrue vient de retourner ; il la couvre à l'instant avec le reste de cette même terre à l'épaisseur que l'on veut ; un émottoir brise les mottes de terre que l'oreille de la charrue n'a pu casser ; enfin le semoir de M. Gairal joint à l'inappréciable avantage de ne froisser en aucune manière le grain, et de ne lui pas faire souffrir la moindre altération, celui d'être d'un usage facile, d'une solidité parfaite, et de n'être presque pas sujet aux réparations.

Autres origines :