Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de séné

L'origine de Séné



Un arbre originaire de la haute Egypte

L'usage de ce médicament n'est connu en France que depuis 1623. Cet arbuste vient dans la haute Egypte. La récolte du séné se fait vers le milieu de septembre.


Le séné américain

Le docteur P. C. Barton a décrit, dans sa Matière médicale végétale des États-Unis, une sorte de séné, ou de feuille d'une cassia, très propre à remplacer celui d'Alexandrie. Cet arbuste croît assez communément vers New-York, et en général dans la Caroline, vers les bords des rivières et autres lieux aquatiques ; il donne de jolies fleurs jaunes en juin et en août. Cette belle plante s'élève directement ; elle porte un calice à cinq folioles, cinq pétales inégaux, dix étamines. Les feuilles ont huit paires ailées de folioles ovales, oblongues, égales, avec une petite glande à la base des pétioles, etc.
Le peuple des Etats-Unis se servait depuis assez longtemps de ce séné indigène. La feuille est plus petite que celle du séné d'Alexandrie. Le professeur Hewson, de Philadelphie, rapportait que son usage était aussi salutaire que celui du séné d'Égypte ; et, à l'hôpital de la marine, il a été fait des expériences qui ont pleinement démontré qu'on peut le substituer à ce dernier.
Pierre Collinson introduisit, dès l'an 1723, cette espèce de cassia dans les jardins d'Angleterre ; elle est aussi connue et cultivée dans plusieurs jardins de France, à Paris et à Montpellier. (Extrait du Journal universel des sciences médicales, mai 1819)

Autres origines :