Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de sépulcre

L'origine de Sépulcre



Le sépulcre chez les Hébreux de l'antiquité

Les Hébreux creusaient ordinairement leurs tombeaux dans les rocs ; c'est pour cette raison qu'Abraham acheta une double caverne pour en faire son sépulcre. Lorsque leurs tombeaux étaient en plein champ, ils mettaient une pierre taillée par-dessus, pour avertir qu'il y avait dessous un sépulcre, afin que les passants ne se souillassent point en y touchant. Jésus-Christ fait allusion à cette coutume, quand il compare les pharisiens à des sépulcres cachés, sur lesquels, en passant sans le savoir, on contracte une souillure involontaire. Les Juifs enduisaient aussi de chaux leurs sépulcres, pour qu'on les aperçût mieux ; et tous les ans, le 15 d'adar, on les reblanchissait. C'est pourquoi Jésus-Christ compare encore les pharisiens hypocrites qui couvraient leurs vices d'un bel extérieur, à des sépulcres blanchis.


Les sépulcres dans la Rome antique

Les Romains, dit Millin dans son Dictionnaire des beaux-arts, désignaient par le mot sepulchrum le tombeau ordinaire où l'on avait déposé le corps entier du défunt, ou les os et les cendres des corps morts, lorsque l'usage était de les brûler.

Autres origines :