Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de socques articulés

L'origine de Socques articulés



Inventées aux XIXe siècle

L'humidité aux pieds, si désagréable et si préjudiciable à la santé, a été dans tous les temps l'objet de la sollicitude d'une certaine classe d'artistes. On avait imaginé une infinité de chaussures de toute espèce sans qu'on fût encore parvenu à obtenir des résultats avantageux : les sabots, les galoches, les patins, garantissent de l'humidité, et sont économiques ; mais comme ils ont l'inconvénient de ne pas plier, il faut être habitué dès l'enfance à cette sorte de chaussure pour pouvoir s'en servir, et ne pas être exposé à se blesser en marchant.
Le socque paraît avoir résolu la difficulté. L'inventeur, M. Duport, en a fait une chaussure extrêmement commode et qui ne fatigue en aucune manière ; elle préserve le pied de l'humidité et du froid, et elle a de plus l'avantage d'être très économique. Cette invention date de 1822.

Autres origines :