Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de sole (ou soule)

L'origine de Sole (ou soule)



Le jeu de la sole

Le jeu de la sole ou de la soule était en usage autrefois dans le Berry, le Bourbonnais, la Picardie, et peut-être ailleurs. Ce mot vient, selon Du Cange, de solea, une semelle de soulier, parce que c'était avec la plante du pied que l'on poussait l'instrument. On jouait à la sole, dès le XIVe siècle, en plusieurs endroits du royaume. En certains pays ce jeu s'appelait la soule, en d'autres la chéole.
On voit ce jeu désigné dans les ordonnances de nos rois et dans les statuts synodaux. L'instrument du jeu, s'il était gros, s'appelait soule, et soulette, s'il était petit. La sole, selon Du Cange, était un ballon enflé de vent, ou une boule de bois, et peut-être l'un et l'autre.

Autres origines :