Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de soufflet

L'origine de Soufflet



Une invention très ancienne

On attribue communément l'invention de cet instrument au philosophe Anacharsis, Scythe de nation, qui vivait 592 ans avant Jésus-Christ ; mais il paraît que cette invention remonte beaucoup plus haut, et que les Grecs ont connu, dès l'époque de leur civilisation, l'usage des soufflets, tels que nous les employons, et qui peuvent avoir été inventés en imitation de l'organe de la respiration humaine. Homère dit que Vulcain faisait agir vingt soufflets à la fois lorsqu'il fabriquait le fameux bouclier d'Achille.


Les différentes sortes de soufflets

Les soufflets dans la construction desquels on emploie du cuir ont plusieurs inconvénients pour les opérations métalliques ; ils exigent des soins continuels, de fréquentes réparations. Les soufflets construits entièrement en bois n'ont pas cet inconvénient. On doit cette invention, qui date de l'an 1630, à deux frères, nommés Schelham, meuniers en Franconie. On lit, dans la Bibliothèque germanique, qu'on a vu en Angleterre une espèce de soufflets, d'invention récente, plus commodes et plus durables encore que ceux de bois. Ils sont composés d'un gros cylindre de fer fondu, dans lequel se meut un piston soulevé par une machine à feu, et destiné à aspirer l'air ; mais il n'est pas dit à qui l'on est redevable de cette invention.

Autres origines :