Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de source

L'origine de Source



L'étymologie du mot Source

Source vient de surgere, d'où l'on a fait sourdre et sourcer, pour sortir. On donne, en physique, le nom de source à l'eau vive qui sort de terre en plus ou moins grande quantité, et qui devient l'origine des puits, des fontaines, des rivières, etc.


L'origine des sources selon Descartes

Descartes expliquait ainsi l'origine des sources : il supposait que les eaux de la mer se rendaient par des conduits secrets dans des réservoirs placés sous les montagnes ; que ces eaux étaient réduites en vapeurs par le feu central, et que ces vapeurs, en s'élevant dans l'intérieur des montagnes, se condensaient en eau contre leurs parois, et filtraient dans cet état à travers les fissures des rochers.


Le système de la source

On sait aujourd'hui combien ce système est erroné. Les grands fleuves sortent presque tous des principales chaînes de montagnes ; les moindres cours d'eau prennent naissance au pied des collines, parce que les eaux qui les produisent ou les alimentent sont en général celles qui ont pénétré le sol jusqu'à ce qu'une couche imperméable, comme de l'argile ou des lits de pierre, les oblige à se répandre sur leur surface, le long de laquelle elles coulent, et paraissent au jour là où cette couche vient rencontrer la surface du terrain. La correspondance observée entre la chute des pluies et l'accroissement des cours d'eau, ne laisse aucun doute sur cette explication de la formation des sources, et elle se confirme encore par la marche des eaux dans les puits, qui ne sont autre chose que des ouvertures pratiquées dans le terrain jusqu'à la rencontre de la couche par laquelle les eaux sont retenues.

En complément :

Autres origines :