Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de stéthoscope

L'origine de Stéthoscope



Un instrument médical

C'est un instrument dont on se sert pour pratiquer l'auscultation médiate. En voici la description tirée du Traité de l'auscultation par M. Laennec. « Le stéthoscope est tout simplement un cylindre de bois de seize lignes de diamètre, long d'un pied, percé dans son centre d'un tube de trois lignes de diamètre, et brisé au milieu à l'aide d'un tenon garni de fil qui est arrondi à son extrémité, et long d'un pouce et demi. Les deux pièces du stéthoscope sont évasées, à leur extrémité, à un pouce et demi de profondeur, de manière que l'une puisse recevoir exactement le tenon, et l'autre un obturateur de même forme. Le cylindre ainsi disposé convient pour l'exploration de la respiration et des différentes espèces de râle. On le convertit en un simple tube à parois épaisses pour l'exploration de la voix et des battements du cœur, en introduisant dans l'entonnoir de la pièce inférieure un embout ou obturateur qui se fixe à l'aide d'un petit tube de cuivre qui le traverse, et qui entre dans la tubulure du cylindre jusqu'à une certaine profondeur. »

Autres origines :