L'origine de Strontiane


L'oxyde de strontium

Cette terre salifiable, d'un blanc gris, plus caustique que la chaux, se comporte de la même manière que cette dernière avec les fluides impondérables, l'oxygène, l'air atmosphérique et les corps combustibles. Son existence fut soupçonnée, en 1790, par Crawford, dans un minéral venant de Strontian en Ecosse, et qui se trouvait être du carbonate de strontiane ; mais elle ne fut réellement constatée que par Hope et Klaproth, de 1793 à 1794. La strontiane ne s'emploie que dans les laboratoires, comme réactif.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.