L'origine de Surnom

Terme composé des mots sur et nom, parce qu'anciennement on écrivait, dans les actes, le surnom sur le nom. Nous sommes redevables de cette étymologie, à Ducange.


Une origine datant du Xe siècle

On doit, selon Velly (Histoire de France), remonter à la fin du Xe siècle pour trouver l'origine des surnoms. C'est dans ce temps d'anarchie, de confusion et de tyrannie, que, pour se distinguer plus particulièrement, on imagina d'ajouter à son nom quelque épithète tirée de la dignité, ou de la couleur, ou de quelque qualité personnelle ; de là ces noms si connus dans l'histoire : Hugues-l'Abbé, Robert-le-Fort, Hugues-le-Blanc, Hugues-Capet.
Le surnom devint alors généralement à la mode : les nobles le tirèrent de leurs fiefs ou seigneuries ; le bourgeois le prit ou du lieu de sa naissance, le Picard, le Normand, l'Anglais , l'Allemand ; ou du métier qu'il exerçait, le laboureur, le Charron, le Boucher, le Meunier ; ou de quelque ridicule qui prêtait à l'ironie, le Roi, le Prince, l'Empereur, l'Évêque, le Turc, le Seigneur ; ou de quelque qualité, le Bon, le Beau, le Doux ; ou enfin du quelque défaut, le Bossu, le Nain, le Camus, le Borgne, l'Escaché, etc.
Dutillet prétend que les surnoms ne sont originairement que des sobriquets qui tous ont leur signification, et sont intelligibles à ceux qui savent les langues anciennes, et surtout celles des différentes provinces.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.