Accueil > Les origines commençant par S > L'origine de syracuse

L'origine de Syracuse



L'île d'Ortygie

Ville de Sicile, sur la côte orientale. Il ne reste plus de cette ancienne et opulente ville que l'île d'Ortygie, séparée du continent par un canal étroit au-delà duquel on a élevé plusieurs ouvrages de fortification. L'ancien temple de Minerve en est la cathédrale, et la plus ancienne église de la chrétienté est celle de Saint-Jean, située extra-muros. Des deux ports qui existent, le plus petit, celui du nord, se nommait autrefois Trogile ; le second, au sud, appelé Grand-Port, est un des plus vastes de la Sicile. On remarque la célèbre fontaine Aréthuse qui jaillit très près de la mer, et dont l'eau cessa, en 1100, d'être douce, à la suite d'un tremblement de terre.


Une histoire antique

Cette ville est la patrie de plusieurs grands hommes de l'antiquité, notamment d'Archimède et de Théocrite. Une colonie de Corinthiens, conduite par Archias, la fonda en 736 avant J.-C. Gouvernée d'abord en république, elle eut ensuite des rois ou tyrans. Denis l'ancien et Timoléon ne la gouvernèrent que durant un demi-siècle environ après le célèbre siège des Athéniens, décrit par Thucydide, lequel eut lieu 414 ans avant l'ère chrétienne. Tombée, 202 ans après, au pouvoir des Romains, qui la conservèrent jusqu'à la chute de leur empire, elle fut ensuite prise et ruinée par les Sarrasins, le 21 mai 878. Néanmoins elle brillait encore d'un certain éclat, lorsqu'on 1693 un tremblement de terre détruisit la plupart de ses monuments anciens et modernes.

Autres origines :