Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de tapisserie

L'origine de Tapisserie



Un usage originaire de la Médie

« Je crois pouvoir assurer, dit Goguet, que l'usage des tapisseries avait lieu chez les Mèdes. Cette sorte de meubles, en effet, était connue des Perses, et on sait que les Perses avaient emprunté des Mèdes tout ce qui pouvait contribuer au luxe et à la magnificence. On peut dire même que les tapisseries ne devaient pas être un objet uniquement de luxe chez les Mèdes. La Médie est un pays en général assez froid, et dès lors l'usage de tapisseries appartements était un usage très utile et très nécessaire. »


Les tapisseries dans l'antiquité

Depuis les temps les plus reculés on a fabriqué dans l'Orient des tapis plus ou moins riches ; les compositions les plus bizarres d'hommes, de plantes et d'animaux, selon Millin, étaient peintes, tissues ou brodées sur ces tapisseries orientales, qui furent à une époque reculée apportées dans la Grèce, et auxquelles les Grecs prirent bientôt du goût. Ce genre d'ameublement passa des Grecs aux Romains, surtout depuis qu'Attale, roi de Pergame, qui possédait de magnifiques tapisseries brodées d'or, eut institué le peuple romain héritier de ses états et de tous ses biens.


Les tapisseries en France

Lorsque, sous le règne de Charles-Martel, les Sarrasins firent une irruption en France, quelques uns de leurs ouvriers s'y établirent, et y fabriquèrent des tapis à la manière de leur pays. Cette fabrique se perfectionna sous Henri IV.
Si les tapisseries exécutées en Europe sont inférieures aux tapisseries orientales sous le rapport de l'éclat des couleurs, elles méritent la préférence par le dessin et la composition. C'est surtout en Flandre que, dans le XVe et le XVIe siècle, on a exécuté de très belles tapisseries.
Le premier établissement en France des manufactures de ce genre est dû à Henri IV, et à son digne ministre Sully. Des lettres-patentes furent expédiées, au mois de janvier 1607, pour l'établissement d'une manufacture de tapisseries, façon de Flandre, au faubourg Saint-Germain, sous la direction de Marc Comans et de François La Planche. Ces directeurs s'établirent à l'extrémité de la rue de Varennes qui aboutit à celle de la Chaise, et qui a pris le nom de rue de la Planche, du nom d'un des deux directeurs. Leur privilège fut continué à leurs enfants, sous Louis XIII ; mais ce ne fut qu'au mois de novembre 1667 que Colbert donna une protection particulière et une existence assurée à cette manufacture, en la plaçant dans le local actuel, connu depuis longtemps sous le nom de Gobelins.
C'est à Jean Papillon, manufacturier à Paris, que l'on doit l'invention des papiers de tapisserie, qu'il commença à mettre en vogue en 1688.

Autres origines :