Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de targe

L'origine de Targe



Une sorte de bouclier

C'était ainsi que les Francs appelaient une espèce de bouclier carré et courbé. Ce fut aussi le nom d'une espèce de monnaie du duché de Bretagne, monnaie qui portait au revers l'empreinte d'une targe ou bouclier.
De là l'ancien proverbe qui se trouve dans Villon, et dans l'Ainsnée, fille de Fortune, poème composé au commencement de 1489 : n'avoir plus escu ni targe. De large, pris dans le premier sens, on a fait se targuer, pour dire se prévaloir de quelque chose. « Se targer ou targuer du quelque chose, c'est en faire bouclier », dit de La Noue dans son Diclionnaire des rimes.

Autres origines :