Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de taupins

L'origine de Taupins



Les Francs-Taupins

Charles VII, ayant résolu d'avoir continuellement une troupe d'infanterie sur pied, demanda, en 1448, à chaque paroisse du royaume, un homme en état de faire des campagnes et de servir, en qualité d'archer, avec l'arc et la flèche ; et il promit des privilèges aux miliciens. En effet il les exempta presque de tous subsides, ce qui les fit appeler francs-archers ou francs-taupins ; taupins, nom que l'on donnait alors aux gens de la campagne, à cause des taupinières qui se trouvent ordinairement dans leurs clos.
On appela francs-taupins une ancienne milice que les rois de France affranchirent de tailles et d'impôts, en vue du service qu'elle leur rendait à creuser des mines et des tranchées, à quoi elle était habile comme les taupes à fouir la terre. Mais il ne fallait aussi demander à ces francs-taupins rien au-delà, et lorsqu'on voulut les faire combattre et les exposer aux coups de mousquet ou de l'artillerie, ils firent mal en plusieurs occasions.


A l'origine de l'établissement d'une milice régulière

C'est de la création des francs-archers, ou francs-taupins, que date en France l'établissement d'une milice régulière ; c'est sans contredit à cette institution, l'une des plus importantes des temps modernes, que Charles VII dut l'influence qu'il eut dans ses relations avec ses voisins, et la tranquillité dont le royaume jouit pendant les dernières années de son règne.

Autres origines :