Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de tente

L'origine de Tente


Espèce de pavillon couvert d'une pièce de toile, ou autre étoffe, soutenue avec des pieux, et tendue avec des cordes, dont on se sert à la guerre, pour se mettre à couvert.


Utilisée depuis la nuit des temps

L'usage des tentes remonte à une très haute antiquité. Les Hébreux, dans le désert, logèrent pendant quarante ans sous des tentes. Il est parlé dans l'Écriture de la tente de Cédar, fils d'Ismaël. Ce fut dans la tente d'Aber, que Jahel perça avec un clou la tête de Sisara.
Il paraît que les Grecs ne faisaient point usage de cette sorte d'abri. « Différents passages d'Homère, dit Millin (Dictionnaire des beaux-arts), prouvent que ses héros n'habitaient point sous des tentes. C'étaient tout simplement des buttes de terre et de bois, couvertes de roseaux ; c'est ainsi qu'Homère nous peint à peu prés l'habitation d'Achille. L'usage des tentes, ajoute-t-il, eut lieu chez les Romains ; on en voit sur les bas-reliefs de la colonne antonine. »


L'usage des tentes en France

Il n'y a pas fort longtemps que la cavalerie et l'infanterie en usent en France. Avant Louis XIV, les armées étant moins nombreuses qu'elles ne le sont présentement, se retiraient dans les villages pour y trouver un abri ; mais, dans les sièges et dans les camps à demeure, les soldats se faisaient des baraques de paille : les tentes étaient réservées pour les officiers.

Autres origines :