Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de tiers-états

L'origine de Tiers-États



Formé vers le XIIe siècle

Sous Louis-le-Gros, cinquième roi de la troisième race, la France, commençant à sortir de la servitude où ses prédécesseurs l'avaient tenue plongée, vit ses cités devenir riches et puissantes. Non seulement elles eurent la faculté de se choisir des maires et des échevins, mais aussi leurs députés eurent entrée aux assemblées générales de la nation. Elles formèrent insensiblement dans le royaume un troisième corps, qui eut, dans les diètes de la nation, une autorité égale à celle de la noblesse et du clergé. On l'appela tiers-état, nom inconnu dans les siècles précédents, où les nobles et les ecclésiastiques avaient seuls voix délibérative dans les assemblées. On peut lire sur ce point la célèbre introduction à l'Histoire du règne de Charles-Quint, par Robertson.

Autres origines :