Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de timbale (ou tabala)

L'origine de Timbale (ou tabala)



L'étymologie du mot timbale

La timbale était, suivant Plutarque dans la vie de Crassus, et suivant Hesychius, un tambour dont se servaient les Parthes. C'est tablon en arabe, tympanon en grec, et tympanum en latin.
Il paraît que cet instrument s'est d'abord appelé timbre, et qu'il en est question sous ce nom dans Perceval et dans ces vers du roman de la Rose :

Cil fleues si joliement,
Et maine si grand dissonent,
Qu'il résonne, tabourne et timbre
Plus souef que tabour ne timbre.


Inventée par les Perses

La timbale passe pour avoir été inventée par les Perses ; les Sarrasins s'en servirent dès les premières croisades. La timbale nous vient d'Allemagne ; Juste Lipse, qui est mort en 1606, dit dans son traité de la Milice romaine que les Allemands s'en servaient de son temps. On ne connaissait pas encore cet instrument en France lorsque Ladislas, roi de Hongrie, envoya des ambassadeurs à Charles VII, pour demander en mariage Magdeleine, sa fille, qui épousa Gaston, comte de Foix.
Sous le règne de Louis XIV, on prit des timbales aux Allemands ; à partir de ce temps elles sont en usage dans notre cavalerie, mais on ne se servit d'abord que de celles qui avaient été enlevées aux ennemis.

Autres origines :