Accueil > Les origines commençant par T > L'origine de toile

L'origine de Toile



Inventée par les Phéniciens

C'est aux Sidoniens, et en général aux Phéniciens que l'on attribue l'invention de la toile de lin ; car il ne paraît pas que les anciens aient fait usage de toile de chanvre, quoiqu'ils employassent, dès le temps d'Hérodote, cinq siècles avant l'ère vulgaire, l'écorce de ce végétal pour fabriquer des cordes et pour étouper les navires. « Lorsque les Romains ignoraient encore l'usage de la toile, les hommes du premier rang parmi les Samnites , dit Winckelmann, en avaient des habits. »


La généralisation de l'usage de la toile

Quoique deux siècles environ avant les croisades on ait commencé à fabriquer des toiles avec le chanvre, ce ne fut cependant que dans les XIIe, XIIIe et XIVe siècles que l'usage des toiles de chanvre devint général ; à cette époque on vit cesser l'usage habituel des bains, que paraissait exiger l'emploi de la laine pour les vêtements placés immédiatement sur la peau : mais une observation bien plus importante, c'est qu'à cette même époque disparurent aussi les maladies cutanées connues sous le nom de lèpres, maladies qui avaient nécessité l'établissement, dans les grandes villes, d'hôpitaux appelés léproseries.


Les toiles peintes en France

Il y a longtemps que l'on fait des toiles peintes en France. Charles VI en envoya à Bajazet, avec de superbes tapisseries de Flandre, représentant les batailles d'Alexandre ; elles avaient été fabriquées à Reims.
Tout le monde connaît le superbe établissement fondé au XVIIIe siècle, à Jouy, par M. Oberkampf, établissement qui, dès l'instant de sa création, a présenté les plus belles toiles peintes, et qui, malgré les nombreuses améliorations introduites dans les manufactures de ce genre, n'a cessé de perfectionner ses moyens de fabrication, et a, par là, conservé la supériorité qu'il avait d'abord acquise.
Au XIXe siècle, MM. Haussraann ont été les premiers qui aient appliqué la gravure lithographique sur des étoffes diverses. Leurs toiles peintes se font remarquer par l'éclat et la solidité de leurs couleurs, par la netteté et le bon goût des dessins.


Les toiles peintes en Angleterre

L'art de teindre les toiles de coton paraît très ancien eu Angleterre, puisqu'on lit dans le second volume des Voyages et découvertes de Richard Hakluyt, qu'en 1579 il envoya en Perse un certain Morgan Hablet Horne, teinturier de profession, pour apprendre l'art de la teinture suivant les procédés des Persans.
C'est en 1631 qu'on trouve la première proclamation (qui est de Charles Ier) où, parmi les marchandises qui doivent être exportées d'Angleterre pour l'Inde, et de l'Inde pour l'Angleterre, il est fait mention des toiles de coton peintes. Mais l'impression des toiles de coton, en tant que distinguée de l'art de les teindre, n'a commencé en Angleterre que vers l'an 1676.


La peinture sur toile inconnue dans l'antiquité

« On n'a pas de preuve, dit Millin, que les fabricants de l'antiquité aient peint sur toile avant le règne de Néron. Depuis la renaissance des arts, on a longtemps peint sur le bois ou sur le cuivre. »

Autres origines :